Le guide complet du compte bancaire professionnel

L’ouverture d’un compte bancaire constitue l’une des formalités à accomplir lors de la création d’entreprise. La domiciliation bancaire est en effet prescrite par la loi.

Il existe deux sortes de comptes bancaires : les comptes bancaires classiques, et les comptes bancaires professionnels. Les sociétés sont tenues d’ouvrir un compte bancaire professionnel.

Face à la profusion des offres sur le marché bancaire français, il est important de connaître les critères sur lesquels fixer son attention. Le choix du compte bancaire professionnel est déterminant. C’est en effet l’outil n°1 du chef d’entreprise.

Afin d’y voir plus clair, la banque en ligne manager.one revient aujourd’hui pour vous sur la notion de compte bancaire professionnel, ainsi que les critères de choix. C’est parti !

Le compte bancaire professionnel, facultatif pour les entreprises individuelles

La question du compte professionnel obligatoire dépend du statut juridique choisi pour créer son entreprise. Les entrepreneurs individuels peuvent ouvrir un compte bancaire classique.

La dispense d’ouvrir un compte bancaire professionnel

Les entreprises individuelles – y compris l’EIRL et la micro-entreprise – sont ainsi dispensées d’ouvrir un compte bancaire professionnel. Cela s’explique notamment par le fait qu’elles n’ont pas de capital social à constituer.

Pour rappel, les entreprises individuelles ne sont pas des personnes morales. Les formalités entourant leur création et leur fonctionnement sont donc allégées.

Les entreprises individuelles sont ainsi autorisées à ouvrir un compte bancaire classique. Certaines banques se montrent cependant frileuses sur la question, et imposent la souscription de comptes professionnels ou semi-professionnels.

L’obligation d’ouvrir un compte dédié à l’activité professionnelle

Si le compte bancaire professionnel n’est pas obligatoire pour les entreprises individuelles, les micro-entreprises et les EIRL sont néanmoins tenues d’ouvrir un compte bancaire dédié à leur activité professionnelle. La nature et les caractéristiques de celui-ci importent peu, tant qu’il permet de séparer finances personnelles et finances professionnelles.

Le compte bancaire dédié pour les micro-entrepreneurs n’est pas obligatoire dès la création de l’activité. Il devient obligatoire dès lors que le chiffre d’affaires dépasse 10 000 € sur deux années consécutives. La constitution d’une EIRL impose au contraire l’ouverture d’un compte bancaire dédié dès le démarrage de l’activité.

Les entreprises individuelles « classiques », en revanche, n’ont pas besoin d’un compte bancaire dédié. Cela est cependant très fortement recommandé, voire indispensable.

Le compte bancaire professionnel, obligatoire pour les sociétés

L’ouverture d’un compte bancaire professionnel est à l’inverse obligatoire pour les sociétés, quelle que soit la forme sociale choisie : SA, SARL, EURL, SAS, SASU, société civile… Il est impossible dans ce cas d’ouvrir un compte bancaire classique.

Le compte bancaire professionnel doit en principe être ouvert avant l’immatriculation de la société, afin de procéder au dépôt de capital social. L’attestation de dépôt de capital auprès d’un dépositaire habilité constitue en effet une pièce obligatoire du dossier d’immatriculation de la société.

Si l’ouverture d’un compte professionnel est obligatoire lors de la création de l’activité, il est dans l’absolu possible de le clôturer ensuite. La perspective d’économiser quelques euros par mois peut certes être tentante, mais cette clôture est bien évidemment fortement déconseillée.

Le compte bancaire professionnel obligatoire n’est pas là par hasard. Il permet de gérer de la manière la plus claire et la plus transparente possible les dépenses de l’entreprise.

Les avantages à ouvrir un compte bancaire professionnel

Le compte bancaire professionnel n’est pas ouvert qu’aux sociétés. En tant qu’entrepreneur individuel, il est possible voire fortement recommandé d’ouvrir un compte bancaire pro.

Le compte bancaire professionnel se distingue en effet du compte bancaire classique par les fonctionnalités qu’il offre :

  • Séparer les transactions privées des transactions professionnelles.
  • Permettre la gestion du compte à plusieurs, en nommant mandataires et cotitulaires.
  • Faciliter le cas échéant les opérations de contrôle fiscal.
  • Souscrire des services réservés aux professionnels, comme l’acquisition d’un TPE.
  • Faciliter la tenue de la comptabilité.
  • Profiter d’avantages réservés aux entreprises, tels que l’octroi de découverts adaptés aux flux de trésorerie.

Les fonctionnalités du compte bancaire professionnel ont ainsi été pensées pour s’adapter parfaitement à la création, au développement et à la gestion d’une entreprise.

Le compte professionnel obligatoire n’est donc pas une contrainte mais une opportunité permettant de gérer au mieux ses finances d’entreprise.

Comment choisir son compte bancaire professionnel ?

De nombreuses banques et néobanques proposent à présent un compte bancaire professionnel. L’offre pour les chefs d’entreprise est dense : il est important de prendre le temps de faire son choix, en fonction de l’activité et des besoins de l’entreprise.

Quel type de banque pour professionnels choisir ?

Il existe une diversité d’acteurs sur le marché bancaire français. La libéralisation et la digitalisation de ce secteur d’activité ont contribué à l’émergence de nouveaux acteurs ces dernières années.

Les trois types de banques pour professionnels

Trois types d’acteurs proposent aujourd’hui des comptes bancaires professionnels :

  • Les établissements bancaires traditionnels, dotés d’agences physiques.
  • Les néobanques.
  • Les banques en ligne.

Les établissements bancaires traditionnels n’ont bien entendu pas échappé à la transformation numérique. Ces banques proposent toutes un espace client en ligne, ainsi que des services bancaires dématérialisés.

L’activité des néobanques et banques en ligne se fait, comme leur nom l’indique, exclusivement sur Internet ou application mobile. Certains dépôts de chèques ou d’espèces peuvent néanmoins être réalisés au guichet d’une banque partenaire.

Néobanques et banques en ligne : quelle(s) différence(s) ?

Les néobanques et les banques en ligne ne doivent pas être confondues. Les banques en ligne telles que manager.one sont titulaires d’une licence bancaire, au même titre que les banques traditionnelles. Elles offrent donc les mêmes garanties, notamment en cas de faillite. En règle générale, les banques en ligne sont adossées à des banques traditionnelles.

Les néobanques, quant à elles, ne disposent pas de licence bancaire. Leur fiabilité n’est cependant pas à remettre en cause : elles sont toutes agréées par l’ACPR, l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution. Celle-ci exerce un contrôle approfondi sur l’ensemble des acteurs bancaires.

En outre, au contraire des banques en ligne, les néobanques ne peuvent pas proposer tous les services bancaires traditionnels. C’est le cas de l’émission d’un chéquier.

Les critères pour choisir un compte bancaire professionnel

Il est important de prendre le temps choisir le compte bancaire professionnel de son entreprise. Le choix de la banque et du compte a une influence sur la gestion de la trésorerie et la rentabilité de l’activité.

Le prix ne doit pas être le critère principal dans le choix du chef d’entreprise. Il convient de choisir un compte bancaire professionnel parfaitement adapté à l’activité envisagée ou actuelle, et suffisamment flexible pour ne pas handicaper celle-ci.

Les critères à observer pour choisir un compte bancaire professionnel varient bien entendu selon les entreprises et leur activité. Il est important à ce stade de pouvoir hiérarchiser les critères de sélection. Ce qui apparaît comme indispensable à une société peut ne pas l’être du tout pour une autre.

Ainsi, l’entreprise souhaitant investir ou emprunter devra porter une attention toute particulière à l’offre des banques en matière de crédit et de produits financiers. Les sociétés exerçant une activité tournée vers l’international s’interrogeront sur les modalités des opérations internationales. Les entreprises recevant de nombreux chèques vérifieront quant à elles qu’elles ont la possibilité de déposer ou d’envoyer des chèques à leur banque.

Services d’assurance, réputation de la banque, facilités de trésorerie, caractéristiques de la carte bancaire, présence en ligne… De nombreux autres critères permettent de bien choisir un compte bancaire professionnel.

Pourquoi ouvrir un compte bancaire professionnel en ligne ?

Les offres bancaires aujourd’hui ne manquent pas. Ces dernières années ont vu émerger une offre bancaire 100% en ligne, dont les avantages ne sont pas à négliger.

Les banques en ligne offrent une grande flexibilité, puisque la quasi-totalité des opérations s’opère directement depuis un ordinateur ou un téléphone portable. Le chef d’entreprise n’a plus à se déplacer, ce qui constitue un gain de temps considérable. Même la procédure d’ouverture de compte et de dépôt de capital est dématérialisée et peut se faire sans rendez-vous.

Les banques en ligne sont souvent les précurseurs de l’innovation bancaire. Elles renouvellent sans cesse leur offre, pour s’adapter au mieux aux évolutions de la technologie.

En outre, les banques en ligne présentent en règle générale des frais bancaires moins élevés que les banques traditionnelles. Cela s’explique par le fait qu’elles peuvent réaliser des économies d’échelle grâce à l’absence d’agences physiques.

Vous êtes à la recherche d’un compte bancaire professionnel ? La banque en ligne pour professionnels manager.one propose un forfait mensuel à 29,99 €, comprenant un compte professionnel en ligne tout compris et la création illimitée de cartes Visa Business.
Compte