Mailo, le service de messagerie éthique et responsable : Rencontre avec son co-fondateur, Pascal Voyat

Fondé par Philippe Lenoir et Pascal Voyat, Mailo est un service de messagerie respectueux des données utilisateurs. Se présentant comme une alternative aux GAFAM, la messagerie made in France propose un service gratuit, complet et éthique.

Pour le Journal du Manager, Pascal nous explique les différences entre Mailo et les géants américains du même secteur et pourquoi ce service est une solution aux problèmes liés à la vie privée.

Qu’est-ce que Mailo ? Quelle est votre histoire ?

Mailo est un service français de messagerie et de stockage cloud, avec agenda, carnet d’adresses et de multiples outils de communication. Mailo est le fruit des 20 ans d’expertise de la société Mail Object, qui est éditeur de logiciel de messagerie pour opérateur. Cela nous assure la maîtrise totale de la technologie et garantit une indépendance dont nous sommes particulièrement fiers. Ce service éthique et respectueux des données des utilisateurs est aujourd’hui l’alternative pérenne aux services intrusifs des géants du Net. Avec ses offres « Mail&Cloud » destinées tant aux particuliers qu’aux professionnels, Mailo est la solution la plus complète et la moins chère du marché.

Avant Mailo, vous étiez connu sous le nom de NetCourrier, pourquoi avoir décidé de changer d’identité ?

NetCourrier a été l’un des premiers webmails indépendants proposant un service alternatif fiable et performant. Il avait été conçu initialement comme une vitrine technologique de nos outils pour opérateurs, mais il reflétait déjà notre vision d’un service éthique et respectueux. Plébiscité, il a grandi pendant des années grâce aux recommandations des utilisateurs. Lorsque les problématiques de vie privée et de souveraineté numérique sont devenues cruciales, il nous est apparu évident qu’il fallait passer à une échelle supérieure afin de répondre à un besoin urgent. Le nom NetCourrier ayant une connotation francophone, nous avons choisi un nom à la fois plus simple et capable de devenir une marque forte à l’international.

Pour quelle raison avez-vous décidé de vous positionner sur ce marché très concurrentiel ? Quelles étaient vos motivations ?

La promesse initiale d’Internet était de fournir un réseau libre et distribué, dans lequel chacun contribuait. Sa puissance reposait sur la diversité et la coopération. Aujourd’hui, les GAFAM ont indéniablement trahi cette promesse : ils essaient par tous les moyens possibles de verrouiller l’Internet afin de le réduire à leurs seuls services. Notre ambition, à travers Mailo, est d’offrir aux internautes un service aussi performant que celui des GAFAM mais surtout respectant l’esprit de l’Internet que nous plébiscitons, ouvert aux différences et respectueux de tous. Il ne se passe pas une journée sans que la presse se fasse l’écho des inquiétudes suscitées par les GAFAM. Avec Mailo, nous avons décidé d’agir.

Qu’est-ce qui vous différencie des autres services de messagerie type Gmail, Outlook ou Yahoo mail ?

Il est important de comprendre que les GAFAM sont aujourd’hui essentiellement des régies publicitaires qui utilisent les données de leurs utilisateurs pour générer des milliards de profits, tout en ne payant pas d’impôt à la communauté.

Quatre éléments fondamentaux différencient Mailo de ces acteurs : 1) Mailo est français. Ce qui signifie que Mailo est conçu, développé, exploité en France et que les impôts y sont également payés. 2) Mailo n’utilise pas les données privées des utilisateurs, garantissant ainsi le respect de leur vie privée. 3) Le service Mailo est conçu comme un outil devant répondre aux besoins des utilisateurs, et non pas comme un service intrusif collectant et conservant toutes les informations possibles sur ses utilisateurs. 4) Les données des utilisateurs Mailo sont conservées sur le territoire français. Elles ne sont donc pas soumises à la réglementation américaine (le CLOUD Act) qui impose aux GAFAM de livrer sur demande à l’administration américaine toutes les données qu’ils récupèrent à travers le monde.

L’objectif de Mailo est de redonner confiance aux internautes dans les services numériques.

Quel est votre business model ?

Le service Mailo est une alternative aux GAFAM pour tous les internautes. Mailo propose donc un service gratuit, dont le financement est assuré par la publicité. Les GAFAM monopolisant aujourd’hui le secteur de la publicité avec plus de 80 % du chiffre d’affaires mondial, Mailo soutient les acteurs alternatifs de ce secteur.

Le business model repose cependant sur les services payants à valeur ajoutée que propose Mailo. Il s’agit de packs Premium proposés aux utilisateurs individuels (1 € par mois), de packs Family proposés aux familles (2 € par mois) ainsi que de packs Premium+ permettant le stockage de gigas de documents dans le cloud.

Par ailleurs, Mailo a ouvert en 2020 Mailo Pro, son service pour les PME et les TPE. Le besoin est extrêmement fort dans ce domaine car la numérisation des professionnels est fondamentale pour la productivité de notre économie. Mailo propose ainsi aux PME une solution aussi performante que celle de Microsoft avec des coûts bien plus compétitifs !

À qui s’adresse Mailo ?

Mailo est clairement une solution pour tous avec une déclinaison de services :

  • Le service phare de Mailo s’adresse au grand public, à tous les internautes qui ont besoin d’un service de qualité respectant de leur vie privée et leurs valeurs.
  • Mailo Pro est la solution pour la transformation digitale des PME et TPE. C’est un service performant présentant des fonctionnalités aussi utiles que simples d’utilisation, pour un coût largement inférieur à celui du marché.
  • Mailo Junior est la première messagerie à destination des 6-14 ans. Gratuit, ce service permet aux enfants d’échanger des mails dans une interface ludique et didactique, sous le contrôle sécurisant des parents.
  • Mailo Edu est un service destiné aux écoles, proposé gratuitement par Mailo avec une ambition sociétale. Sans publicité, le service permet d’initier en toute sécurité les élèves à l’e-mail et aux services numériques.
  • Mailo propose également aux municipalités de créer leur messagerie sur une plateforme souveraine afin d’assurer la qualité de leur service sans mettre en danger les données sensibles qu’elles échangent.

Quel argument mettez-vous généralement en avant pour convaincre vos prospects ?

Depuis le lancement de Mailo, le service est plébiscité. Mailo répond en effet aux besoins fondamentaux des utilisateurs :

  • Mailo est une véritable alternative aux GAFAM, avec un service gratuit et des services premium peu chers. Mailo est un service à identité européenne et respecte les données personnelles.
  • Mais Mailo est surtout un service de grande qualité, performant, qui répond à tous les besoins. C’est cette qualité fondamentale qui donne toute sa valeur à l’alternative aux GAFAM et permet aux internautes de l’adopter.
  • Enfin, Mailo est proche de ses utilisateurs. Le service innove et évolue avec les demandes des internautes qui peuvent nous contacter personnellement sur le service client. Un must à l’époque où les géants de l’Internet s’enorgueillissent de proposer des robots pour répondre à leurs utilisateurs.

Vous proposez également un service pour enfant, “Mailo Junior”, quels sont les avantages et garanties pour les parents ?

Éduquer les enfants aujourd’hui n’est pas une mince affaire. Il convient de les protéger des dangers du numérique mais aussi et surtout de les y préparer, car il est important qu’ils puissent ensuite s’y mouvoir avec assurance.

L’objectif de Mailo est de fournir aux parents le service idéal pour accompagner leurs enfants dans le grand bain d’Internet avec toutes les sécurités nécessaires. D’une part les enfants apprennent à utiliser les services numériques, d’autre part les parents ont l’assurance qu’ils n’échangent qu’avec les personnes autorisées et que leur vie privée et leurs données sont sanctuarisées.

Mailo propose deux interfaces pour accompagner l’évolution de l’enfant, 6-9 ans puis 10-14 ans. Mailo a également conçu des documents pédagogiques pour expliquer l’informatique, l’Internet et l’e-mail et offre des jeux pédagogiques permettant d’apprendre tout en jouant.

Quelles sont les ambitions de Mailo ? Quelles sont les prochaines étapes ?

Les GAFAM gèrent aujourd’hui 60 % des e-mails des européens. Par un calcul rapide, on en déduit qu’environ 80 % des communications intra-européennes passent par les États-Unis et sont donc soumises à la législation américaine. C’est aussi incroyable qu’inacceptable.

L’objectif de Mailo est qu’au minimum 50 % des adresses e-mail des internautes européens soient européennes, fournies par Mailo ou d’autres opérateurs. C’est un objectif citoyen qui doit être atteint avec la participation de tous par toute la communauté numérique européenne.

La première étape est de faire connaître aux internautes européens que des alternatives aux GAFAM existent, à l’instar de Mailo. Alors ces services numériques européens rendront aux internautes la confiance qui leur fait actuellement défaut et l’Europe se construira ainsi sa souveraineté numérique.

Nos remerciements à Pascal Voyat, co-fondateur de Mailo.
Propos rapportés par l’équipe de manager.one.

Carte-Justificatif