Urbyn, la plateforme qui aide les entreprises à recycler leurs déchets : Rencontre avec son président et co-fondateur, Julien Hamilius

Fondée en 2017 par Arthur Däweritz et Julien Hamilius, Urbyn est une plateforme qui met en relation des entreprises produisant des déchets avec des prestataires de recyclage.

Pour le Journal du Manager, Julien nous fait part des missions d’Urbyn, de leurs actions et des enjeux du recyclage des déchets d’entreprise !

Quel fut votre parcours professionnel ? Comment avez-vous eu l’idée de créer Urbyn ? 

Avec mon associé Arthur nous avons commencé notre parcours professionnel dans des cabinets de conseil en management. Très vite nous avons eu envie de passer des slides à l’action et d’avoir un impact réel sur la protection de l’environnement.

Qu’est-ce que Urbyn ? À qui s’adressent vos solutions et quels problèmes permettent-elles de résoudre ? 

Urbyn est une plateforme en ligne qui permet aux professionnels de trouver les solutions de valorisation les plus adaptées à leurs déchets d’entreprise. Nous mettons ensuite en place les collectes opérationnellement. En améliorant le processus de gestion de leurs déchets, nous leur permettons ainsi d’en limiter l’impact environnemental et de réduire les coûts associés.

Nos solutions s’adressent à des PME comme à de grands groupes souhaitant centraliser la gestion de leurs déchets.

Comment fonctionne le processus de collecte des déchets dans les entreprises ? 

Premièrement, nos experts de la gestion des déchets qualifient le besoin des clients et leur proposent les solutions les plus locales, écologiques et économiques. Ensuite, nous assistons le client dans le choix des équipements et la mise en place des plannings de collecte.

Nos prestataires peuvent ensuite collecter les déchets du client aux dates, horaires et fréquence définis en amont. Nos équipes restent quant à elles disponibles en cas de question ou nouveau besoin du client pour l’accompagner au mieux.

Avez-vous des chiffres à nous partager sur la gestion et l’organisation des déchets des entreprises en France ? 

–  Les derniers chiffres de l’Ademe montrent que les entreprises, hors BTP, produisent l’équivalent de 900 kg de déchets par habitant, soit 15% de moins que 10 ans auparavant.

–  Parmi ces déchets, la plus grosse part se trouve être des déchets recyclables (34%). Viennent ensuite les déchets minéraux (24%) et les déchets en mélange (20%).

Constatez-vous une prise de conscience de la part des entreprises quant à l’importance d’avoir une bonne gestion de ses déchets ? 

Bien sûr ! Ces dernières années, particuliers comme professionnels prennent conscience des enjeux environnementaux de leur gestion des déchets. Concernant les professionnels, il s’agit également de répondre aux exigences de la loi puisque l’obligation du tri 5 flux oblige toutes les entreprises productrices ou détentrices de déchets à trier à la source papier, carton, métal, plastique, verre et bois. Les entreprises produisant 10 tonnes de biodéchets par an ont quant à elles l’obligation d’assurer leur traitement en compostage ou méthanisation.

Comment fonctionne votre business model ? 

Nous avons deux modèles d’affaires : soit nous agissons en tant que prestataire de gestion de déchets et nous facturons des prestations de collecte et traitement des déchets, soit nous agissons en tant que tiers de gestion et nous facturons un forfait par site géré.

Comment votre activité a-t-elle évolué face à la crise sanitaire ? 

Nous n’avons pas constaté de changement majeur. Certains de nos clients ont dû fermer leurs locaux, et globalement le télétravail a réduit la production de déchets dans les locaux professionnels.

Quelles sont vos ambitions pour Urbyn ? 

De permettre à un maximum d’entreprises de valoriser au mieux leurs déchets et de réduire leur impact sur l’environnement. Nous nous sommes fixé l’objectif de sauver 200 000 tonnes de déchets de l’enfouissement et de l’incinération d’ici 2025.

Auriez-vous des conseils à donner aux lecteurs du Journal du Manager souhaitant se lancer dans l’entrepreneuriat ? 

Ne pas trop réfléchir et se lancer. Le vrai risque est de ne pas le prendre.

Nos remerciements à Julien Hamilius, président et cofondateur de Urbyn.
Propos rapportés par l’équipe de manager.one.

Carte-Justificatif